L’association est en mesure de s’auto saisir ou de répondre à la sollicitation de groupes de personnes, ayant des difficultés à porter à connaissance une
expression singulière sur un sujet de société.
Dans sa pratique, MSE sud a expérimenté et validé deux modes d’intervention originaux et spécifiques:

démarche d'automédiatisation

Automédiatisation

Le premier, « historique », à l’origine de la constitution du réseau national MSE, vise à créer et animer des espaces d’expression orale en s’appuyant sur la vidéo, avec des règles déontologiques et méthodologiques très précises. Celles-ci garantissent l’expression libre et co-construite de collectifs d’usagers, ainsi que l’écoute et la prise en compte de leur parole par les décideurs : c’est l’auto-médiatisation.

démarche i-médiatisation

i-médiatisation

Le deuxième, plus récent, construit en 2005 pour structurer dans la durée une démarche de démocratie participative, a fait l’objet d’un processus d’expérimentation « grandeur nature » à l’échelle d’une Région et fait désormais partie intégrante de nos propositions. Il propose à un groupe-projet mixte de co-construire un support internet permettant de formaliser par écrit, de capitaliser et de suivre en continu les projets et les propositions des citoyens/usagers, et ce, de façon durable, permanente et interactive : c’est li-médiatisation.