J'ai beaucoup apprécié le concept qui est celui de mettre devant et derrière la caméra des personnes victimes de précarité en ce sens que cet exercice peut aider à redonner confiance et à rendre visible ces réalités à côté desquelles nous passons tous les jours mais dont nous oublions parfois avec quelle acuité elles sont vécues au quotidien par les personnes. Personnellement, j'ai reçu une éducation de grande tolérance, d'ouverture aux autres, à la différence. Rien n'est parfait évidemment mais je pense assez sincèrement, ne pas faire, à compétences égales, de différence entre homme/femme, jeune/sénior. je ne sais même pas comment qualifier des personnes qui seraient d'origine étrangère avec d'autres qui le seraient moins. Au 21ème siècle, ça ne veut pas dire grand chose pour moi, le brassage est tel qu'ils s'impose (ou s'imposera parce que je suis d'accord qu'il y a encore du chemin à parcourir). Merci à tous de nous donner l'occasion d'un peu vous connaître et j'espère que cette expérience vous aide à trouver votre place dans une activité professionnelle qui vous correspond. [étudiante en Master d'économie sociale - Marseille 17/4/09]


J'ai pensé que ces femmes étaient très combatives belles, et entières. J'ai été très touchée par leur franchise, leur courage... Et en les regardant je me suis sentie très fière d'être une femme ! Cette force de caractère est une belle leçon de vie, de lutte pour le respect de soi même et donc des autres. Merci pour la démonstration de cet apprentissage nécessaire à l’épanouissement personnel de chacun ainsi qu’à notre affranchissement culturel et social. Cette projection m’a conforté dans l’idée que chacun d’entre nous est effectivement libre et responsable. En partageant nos énergies, nos désirs, nos volontés on peut partager une vie sociale riche et solidaire. Je propose de continuer nos efforts professionnels et citoyens pour s’organiser afin de vivre mieux, voir peut-être un jour heureux, ensemble. [Directrice d'une association - 3/5/2001]


Ce film reflète bien la réalité des difficultés que subissent les usagers; Je penses que pour un futur travailleur social c'est toujours utile d'entendre cela pour se remettre en question. [Etudiante AS - 2ème année 8/6/2000]


Le film montre des gens qui s’engagent, qui en ont envie et nous donnent envie de s’engager ». Le film constitue ainsi un incontestable outil au service de la vie associative, tant les valeurs qui y sont associées en transpirent... [Fiche livre d'or - 29 mai 2001 Salon]


Grâce à vous, j’ai repris confiance dans l’humanité, merci ! ; C'est un outil d’encouragement quand le moral est en baisse, car il est plein de punch... Cette projection m’a permis de continuer à croire, et d’avoir la preuve que l’échange entre communautés peut être possible. Je pense m’impliquer plus sérieusement dans une association de quartier. Tout le monde doit agir, y compris moi ... [Enseignant - 15 décembre 2001 Aix en Pce]