Grâce à vous, j’ai repris confiance dans l’humanité, merci ! ; C'est un outil d’encouragement quand le moral est en baisse, car il est plein de punch... Cette projection m’a permis de continuer à croire, et d’avoir la preuve que l’échange entre communautés peut être possible. Je pense m’impliquer plus sérieusement dans une association de quartier. Tout le monde doit agir, y compris moi ... [Enseignant - 15 décembre 2001 Aix en Pce]


Pendant l'action, les chefs d'atelier ont été surpris par la qualité d'intervention des salariés et la pertinence des remarques faites sur leurs conditions de travail. Ces interventions les ont parfois remis en cause, mais comme elles n'étaient pas formulées de manière récriminatrice, leur capacité d'écoute des stagiaires a été améliorée. En évoquant les conditions de travail, en mettant l'accent sur la vie dans l'entreprise, l'automédiatisation a permis aux stagiaires de sortir en quelque sorte de leur problématique personnelle, de leur condition d'assistés sociaux. Cela a par ailleurs permis à ENVIE, qui avait jusque-là un projet plus social qu'économique, d'acquérir une culture d'entreprise. Ce type d'expérience pourrait donner lieu à une démarche managériale. En effet, elle permet aux uns comme aux autres de prendre du recul, de s'exprimer, donc de formuler des revendications clairement du côté des salariés, d'être capable d'y répondre clairement du côté de l'encadrement. Et de déboucher ainsi sur autre chose que simplement faire parler les gens pour le plaisir de les faire parler. Le film est percutant, grâce à la justesse du discours et l'absence de filtre. Il rend visible une culture de l'atelier. Ses atouts sont apparus avec d'autant plus de force, que l'entreprise avait commandé récemment à une structure de communication un film institutionnel "histoire de se faire mousser", qui n'a pas donné satisfaction. La démarche n'a pas permis de régler tous les problèmes "on en a parlé", mais les situations d'écoute, un peu formalisées, ont probablement contribué à mieux les vivre... [Directeur d'entreprise - Juin 1995 Marseille]


L'analyse que font les femmes sur elles-mêmes est remarquable;Dans une perspective de lutte contre les stigmatisations dont sont victime les personnes hébérgées dans des foyers, il serait intéressant de diffuser le film au grand public ... [Assistante d'étude - 15 décembre 2006]


Ce film reflète bien la réalité des difficultés que subissent les usagers; Je penses que pour un futur travailleur social c'est toujours utile d'entendre cela pour se remettre en question. [Etudiante AS - 2ème année 8/6/2000]


J'ai beaucoup aimé ce film et ilme laisse le sentiment que sans les associations de quartier les quartiers ne peuvent pas vivre ... [Maître de conférence Sociologie Lille III - Angers Juin 2007]